Le dégât du terrorisme

26-03-18

C’est nécessaire que tout le monde prend garde de la risque des attentats. C’est possible par:

  • Etre attentif aux locations bien fréquentées;
  • Etre attentif aux développements politiques dans le pays que vous visitez;
  • Suivre les directives des autorités;
  • Mentionner à la police locale les paquets et sujets suspects.

Le terrorisme et les assurances

A plusieurs pays c’est difficile de contracter une assurance contre le terrorisme. Depuis 2008 en Belgique c’est obligatoire qui les assurances suivantes couvrent les dépenses causées par le terrorisme:

  • L’assurance contre les accidents du travail;
  • L’assurance de responsabilité civile (voiture);
  • L’assurance de responsabilité civile en cas de feu ou bombardement;
  • L’assurance contre l’incendie (habitation ou entreprise commerciale);
  • L’assurance accidents;
  • L’assurance maladie;
  • L’assurance vie.

Toutes les autres assurances couvrent les dépenses aussi, à moins qu’elles aient mentionnés autrement dans les conditions générales.

Couvrir les dépenses des risques belges

Les assurances mentionnées ci-dessus couvrent seulement les dépenses si l’assuré habite en Belgique ou son entreprise y est établie. Parfois les assurances couvrent aussi les dépenses causées par le terrorisme en étranger:

  • L’assurance voyage couvre les dépenses (partiellement), si l’assurance est contractée en Belgique;
  • Le dégât d’un véhicule ou d’un bateau sera dédommagé (partiellement) s’il est immatriculé en Belgique.

Dédommagement (partiel)

Si la compagnie d’assurance s’est associé à TRIP (Terrorism Reinsurance and Insurance Pool), les dépenses seront reparties par tous les membres. C’est pourquoi que l’assuré  puisse encaisser moins de l’argent que prévu.